1. La lithothérapie, et pourquoi et comment utiliser les pierres ?

La lithothérapie est le nom donné pour la méthode de soin par les pierres. Il existe des pierres pour à peu-près tous les maux, qu’ils soient physiques ou émotionnels. Mais attention :

Il est toujours préférable de consulter un médecin, surtout pour les maladies graves. Mais utiliser une ou plusieurs pierres en complément est une très bonne option.

Les pierres agissent sur le physique et sur les corps énergétiques puisqu’elles émanent de l’énergie. Mais pas seulement, elles ont aussi une composition chimique qui entre en compte. C’est le cas par exemple de la malachite, une pierre très efficace contre les douleurs inflammatoires, qui contient beaucoup de cuivre. (on connait les bracelets de cuivre contre les douleurs).

L’énergie n’est pas visible, c’est ce qui peut rendre sceptique certaines personnes sur la réelle efficacité des pierres. Pas de problème, le mieux est d’essayer et de se faire son propre avis. Surtout qu’il y a une chose très importante à savoir :

Les pierres n’agissent pas de la même façon sur les personnes.

Si on prend cinq personnes qui portent une améthyste pour s’apaiser, aucune n’aura le même retour. Il y a une foule de raisons à ça : l’ouverture d’esprit, le ressenti, l’évolution spirituelle, le degré de stress, l’envie réelle d’être apaisé (oui, oui 🙂 ), l’état de santé, la perception des énergies, etc etc… Donc, c’est toujours mieux de tester pour se faire son propre avis. D’ailleurs, je vois souvent des gens acheter une pierre car une amie leur a conseillée, parce qu’elle a super bien marché pour elle et à chaque fois, je me crispe. J’explique comment on choisit les pierres, l’importance de se fier à son intuition, à son propre ressenti mais souvent, la personne ne veut rien entendre. Savoir qu’une certaine pierre a fonctionné est rassurant pour elle donc elle veut la même. Je comprends très bien ça. Dans la section bien-être de ce blog, je vais partager les méthodes qui ont fonctionné pour moi en développement personnel mais il n’y a aucune garantie que ça fonctionne parfaitement pour les autres. Parce qu’il y a toujours des ajustements à faire. Alors je comprends qu’on veuille des choses qui marchent mais il faut garder à l’esprit cette information importante : les pierres n’agissent pas de la même façons sur tout le monde.

Les pierres interagissent avec nous. Je les compare à des guides. A des compagnons précieux qui vont nous aider à passer des obstacles, à comprendre des situations, à provoquer des déclics pour que l’on change ce qui ne fonctionne pas. C’est subtil, souvent. Elle élèvent notre énergie, notre niveau de conscience, accentue certaines émotions ou pensées pour que l’on réagisse et change. Les maladies prennent forme dans les corps énergétiques et sont issus de chocs, de pensées vibratoires basses, émotions négatives et vibrations négatives. Ensuite, elles arrivent dans notre corps physique. Si on change notre énergie, la maladie est évitée. (si on s’y prend assez tôt). Lorsque la maladie est là, ce sont nos prises de conscience, nos pensées et notre mode de vie qui va améliorer les choses, ainsi que les traitements. C’est la raison pour laquelle lorsqu’on utilise les pierres, c’est vraiment important d’être à leur écoute (voir article sur comment choisir les pierres et l’importance de les ressentir), de les ressentir, de se « rapprocher » d’elles si la maladie vient d’émotions ou d’un choc. Le cristal, par exemple, qui est aussi une formidable pierre de clairvoyance, peut intensifier notre colère pour qu’on en trouve la source et ainsi l’évacuer et la transformer. Vraiment, vraiment, il faut prendre le temps de ressentir les pierres si on veut faire un travail sérieux avec. je le répète, elles peuvent agir si on les met juste dans notre poche pour des choses légères ou certaines douleurs mais si on veut vraiment améliorer sa vie, c’est un travail sérieux qu’il faut faire avec. (sérieux ne veut pas dire chiant, hein, ça veut juste dire qu’il faut mettre la priorité sur le fait d’améliorer sa vie, d’avoir plus de bien-être).

Toujours au niveau de l’énergie, les pierres nous reconnectent à nous-même. Et par conséquent, à la nature. Lorsqu’on est connecté à soi-même, on prend soin de la nature. C’est une évidence. Et inversement aussi, les pierres peuvent nous reconnecter à la nature en premier pour qu’on puisse se reconnecter à soi-même ensuite.

Donc pour résumer, les pierres agissent par leur composition chimique (cuivre, zinc, manganèse, magnésium…) et par leur énergie. Plus on y croit, plus on s’ouvre à cette énergie, aux pierres, mieux ça fonctionne.

Allez, petite confidence 😉 Lorsque j’ai commencé à vendre des pierres, j’étais quand même un peu sceptique. En fait (et c’est en écrivant là maintenant que je remarque ça (et c’est trop drôle)) je crois que ce sont les pierres qui m’ont choisies pour que je les vende. Je rigole parce que c’est très connu qu’on ne « choisit pas une pierre, mais que c’est elle qui nous choisit ». Donc, pour expliquer, avant de vendre des pierres, j’avais crée une marque de vêtements en coton biologique (biologik tribe), j’étais partie avec un pote et mes dessins sous le bras en Inde pour trouver une fabrique de coton bio (comme ça, sans adresse ni rien parce qu’un Indien m’avait dit qu’il y avait des fabriques en Inde du Nord), j’ai trouvé et j’ai fait fabriquer des t shirt avec des messages pour la protection de l’environnement. (oui, la terre est très précieuse à mon coeur. Je pourrais même dire à mon âme). Et donc j’ai fait beaucoup de salons bio et bien-être pour vendre mes t-shirts et quelques marchés. C’est à ce moment là que j’ai découvert les pierres, tout du moins toutes ces pierres qui avaient soi disant un pouvoir. Avant ça, je me foutais totalement des pierres et (c’est encore drôle), je me souviens qu’adolescente, je faisais le ménage chez un couple âgé de mon village pour me faire un peu d’argent de poche et ils avaient une vitrine avec des pierres. Je me rappelle d’une améthyste brute que j’avais regardé d’un air blasé en me disant que franchement, je ne voyais pas à quoi ça servait d’avoir ça chez soi. Que moi, c’est évidement que JAMAIS je n’aurais ce genre de choses chez moi.. (hum hum)

Et donc (oui, je m’éparpille), plus je faisais de salons, de marchés et plus je voyais de pierres. J’ai commencé à m’y intéresser. Un peu maladroitement d’ailleurs, je lisais sur internet le pouvoir des pierres et je voulais absolument celle qui offrait le plus de pouvoir. J’en ai porté sans trop ressentir quoi que ce soit. Et puis un jour, en rentrant d’un salon bio, j’ai eu un déclic.

Il fallait que je vende des pierres. Que j’en fasse mon métier.

Mais bon, j’étais un peu sceptique même si vraiment, je les trouvaient super jolies et qu’elles commençaient à me fasciner. Et j’en ai rêvé TOUTES LES NUITS pendant 3 mois. Réellement. J’ai rêvé de minéraux toutes les nuits pendant trois mois. Et vu que j’ai toujours fait des rêves prémonitoires, ou que j’ai obtenu des réponses dans mes rêves, eh bien je me suis lancée. Mais toujours un peu hésitante. Je me suis formée, j’ai énormément lu sur le sujet, j’étais donc très professionnelle mais quand même, je trouvais que c’était un peu trop beau, et un peu trop facile de leur donner tant de pouvoir. Et petit à petit, j’ai approfondi. Ressenti, test, etc… et maintenant, je peux certifier que les pierres sont incroyables. Si on fait l’effort de se rapprocher d’elles, de les ressentir, des les utiliser avec respect, humilité, amour, de les inclure dans sa vie comme des guides, des compagnons de route, leurs effets sont vraiment visibles et on peut les utiliser comme un véritable outil de mieux-être et de développement personnel.

(Mea culpa, les pierres, de ne pas avoir cru en vous tout de suite 😉 ( (mais finalement, je crois que j’avais besoin d’être sceptique pour me faire mon propre avis et devenir encore plus professionnelle envers les gens qui me demandent des conseils et qui m’achètent des pierres.)

Parce qu’elles sont trop belles !! 🙂

Plus sérieusement, la nature est très intelligente. Si elle a crée les pierres, c’est bien que celles-ci ont une utilité. Tout comme les plantes, l’eau, etc. Donc, utiliser les pierres, c’est se soigner et améliorer sa vie avec des moyens naturels. (Et je le répète, on ne se passe pas d’avis médical pour se soigner). Donc, on utilise les pierres parce que déjà, elles sont incroyables, et en plus, elles viennent de la terre, elles font partie de la nature, donc c’est extrêmement bénéfique. Et elles agissent en profondeur. Elles ne se contentent de pas de masquer ou calmer des douleurs, des émotions douloureuses, elles nous font prendre conscience de ce qui cloche, bloque, pour que nous puissions passer à un niveau supérieur, pour que nous allions vers plus de mieux être, de bien être.

On peut utiliser ses pierres de différentes façons, et selon ses besoins.

Les porter sur soi :

  • Dans la poche.
  • En bijou (collier, pendentif, bracelet, bague, boucles d’oreilles).
  • Dans le soutien-gorge pour les dames (il faut bien avoir des avantages à porter un soutien-gorge !)
  • En porte-clefs, essentiellement pour les pierres de protection.
  • Dans le sac, essentiellement pour les pierres de protection.
  • Les toucher, les tripoter, les tenir dans la main le plus souvent possible.

Toujours sur soi, mais en « soin » :

Allongée, vous pouvez poser sur les points de chakras les pierres correspondantes (voir article sur les chakras). Mettez une musique douce, canalisez vos pensées en vous concentrant sur votre respiration, et appréciez. Faire cet exercice est très agréable et revigorant. Pour l’avoir testé de nombreuses fois, j’ai pu ainsi calmer des sentiments négatifs, de la colère, et me sentir « toute neuve » ensuite…

A poser chez soi :

• Pour les pierres plus grosses, celles qui dégagerons donc plus d’énergies que les petites.

• Pour protéger, notamment des ondes nocives.

Dans la chambre :

• Les pierres apaisantes, celles qui aident à dormir, à glisser dans la taie d’oreiller ou à tenir dans la main avant de dormir, ou encore sur la table de nuit. Voici donc les multiples façons d’utiliser les pierres. A vous de trouver celle qui vous correspond le mieux, la façon la plus pratique pour vous.

Peut on associer les pierres ?

Oui, sans aucun problème. On peut associer plusieurs pierres. Alors il n’est pas utile d’en avoir trop, mais on peut en porter plusieurs. En fait, le mieux (comme pour tout), c’est vraiment de se faire confiance, d’écouter son intuition, son ressenti, ses perceptions, pour savoir si c’est mieux de ne porter qu’une seule pierre ou si on peut en porter plusieurs. Il n’y a pas de pierres qui se battent entre elles. (Il n’y a que l’émeraude, il paraît, qui s’efface devant les autres, mais je n’ai pas testé, alors je ne peux pas certifier. )

Voilà ce premier article qui explique « la lithothérapie et comment et pourquoi utiliser les pierres » qui arrive à sa fin. Le prochain article expliquera comment choisir ses pierres. Celui d’après, les pierres et les chakras. Encore après, comment purifier et recharger ses pierres. Ensuite, on passera aux propriétés des pierres.

N’oubliez pas, nous avons rendez-vous chaque mercredi. Et bientôt aussi, il y aura ma boutique en ligne. J’ai hâte !!

Dites moi si vous avez des questions, quelle est votre regard sur les pierres, si vous aimez les utiliser, s’il y a des choses où je n’ai pas été assez explicative, je me ferai un plaisir de vous répondre. Et si cet article vous a plu, que vous pensez qu’il peut intéresser quelqu’un, partagez !

Qui suis-je ?

Je suis un être humain en quête de sens. Où plutôt un être humain qui a besoin de mettre du sens dans ce qu’il fait. Un être humain qui a besoin d’apprendre, de comprendre, de partager. D’avancer. Qui a besoin de se sentir en connexion avec les éléments, avec les autres. Qui a besoin de ressentir de la douceur, de la bienveillance et de la joie. Qui a besoin d’être en harmonie avec ses valeurs, et avec le monde qui l’entoure.

Je m’appelle Francia, j’ai passé la quarantaine (mais ma soeur dit que j’ai 26 ans et je crois que c’est elle qui a raison…). J’ai deux enfants adolescents, un chat énorme, un petit chien un peu énorme aussi, une tortue que « si j’avais su je ne l’aurais pas acheté » (parce que c’était un caprice de ma fille et qu’une tortue, ça n’a pas sa place dans un aquarium). (Mais je l’aime beaucoup, hein).

Je suis lithothérapeute (soin avec les pierres), je vends des minéraux et des bijoux sur les marchés depuis une dizaine d’année. Je suis auteure. J’ai écris plusieurs romans que vous trouverez dans la section « mes livres ».

Je suis passionnée par le développement personnel, plus précisément par l’évolution de l’être humain, la résilience, cette capacité que nous possédons tous d’aller de l’avant, de passer au dessus des obstacles, des coups durs, ces coups qui nous laissent pantelants et dépassés sur le bas côté de la route, par cette capacité à nous relever et de vouloir toujours, malgré tout, vivre une vie qui nous inspire, qui nous plait, plutôt que de subir et se résigner. Je suis une grande rêveuse. J’adore écrire, c’est ma magie à moi, une des choses que je préfère faire sur terre. J’adore voyager, découvrir d’autres contrées, d’autres populations, d’autres façons de vivre ( découvrir d’autres nourritures, aussi). J’adore lire, me balader, notamment en forêt, parce que je me sens chez moi dans la forêt. J’aime l’authenticité, la légèreté, l’humour, les gens différents, ceux qui osent, ceux qui inspirent les autres, ceux qui s’affranchissent des regards, de l’éducation et des normes de la société. Ceux qui font péter toutes leurs fausses croyances pour ajuster leur vie à ce qu’ils pensent juste. J’aime les gens qui vivent en fonction de ce qui les fait vibrer, ceux qui écoutent leurs appels intérieurs, qui se démènent pour améliorer le monde, pour en faire un endroit plus serein et plus censé. Je suis fascinée par les minéraux, leur beauté et leur pouvoir (c’est mon travail, je crois que je l’ai déjà dit), et je suis fascinée par la nature (ça aussi je crois que je l’ai déjà dit). J’aime énormément l’eau, elle me fait du bien, notamment la pluie parce qu’elle me berce et me donne envie de me recentrer sur moi et de me reposer. D’ailleurs, on m’a souvent dit que j’étais bizarre d’aimer la pluie. Et si, à une époque (l’adolescence, par exemple), qu’on me dise que j’étais bizarre me vexait, aujourd’hui, je suis tellement fière d’être (soi-disant) bizarre. J’aime discuter avec les gens, savoir comment ils pensent, ce qu’ils font, connaitre leurs rêves.

J’aime guider les gens. Les aider à trouver des solutions, les aider à laisser émerger ce qu’il y a de plus beau en eux, retrouver leurs rêves enfouis, oubliés, trop longtemps laissé de côté. J’aime les inciter à se reconnecter à eux-même, et par conséquent, à la nature. (De toute façon, je suis intimement persuadée que lorsqu’on se reconnecte à soi-même, on se reconnecte forcément à la nature parce que c’est une évidence). J’aime aider les gens à réaliser leurs rêves car quand on est concentrés sur ce qui nous plait, lorsqu’on vibre de vivre une vie sur mesure, on est joyeux, serein, on élève l’énergie générale du monde, on montre l’exemple, et on a pas le temps d’être triste, en colère, rempli de rancoeurs ou d’amertume. (même si ce n’est pas facile, hein, de se créer une vie sur mesure, il y a plein d’étapes à passer. Mais on sait pourquoi on le fait). J’aime être cette personne qui va provoquer un déclic, ou l’envie de prendre sa vie en main, l’envie de reprendre son propre pouvoir parce qu’en réalité s’il y a un pouvoir à prendre, c’est celui sur sa propre vie.

Avec ce blog, j’apporte ma contribution. Ma contribution pour continuer à faire de notre belle planète un endroit chouette et merveilleux. Parce que je crois que nous aspirons tous à la même chose, non ? Vivre heureux, en harmonie avec le monde qui nous entoure… Et si je peux vous souhaiter quelque chose, c’est :

Et l’incarner envers et contre tout. Le monde a besoin de gens différents, de gens qui vivent en accord avec leurs valeurs, avec la planète, la nature et avec les autres.

Ma vision du développement personnel (et pourquoi j’adore le développement personnel)

Cet article peut faire écho à mon article dont le titre est « Quoi ? Travailler sur moi ? Mais je travaille déjà bien assez comme ça ! » 😉

Je l’ai déjà dit, je lis (et j’ai lu) énormément de livres sur le développement personnel. Et j’ai quand même pas mal était déçue. Ou alors, je n’ai pas assez appliqué. Ou alors ce n’était pas le moment. Bref, le développement personnel est en vogue, on voit énormément de publicités, notamment sur Facebook et Instagram avec des titres accrocheurs pour trouver le bonheur en 3 étapes. Devenir riche, trouver sa mission de vie, ne plus être stressé, perdre du poids en 2 heures, travailler 30 minutes par jour et avoir un salaire super élevé, etc etc… (ouais, ouais, j’exagère un peu). Et je me répète aussi, j’ai déjà parlé de ce développement personnel à la mode sur l’article cité plus haut. (Mais je me répète beaucoup, de toute façon, demandez à mon copain ^^). Tout ça pour dire que ces pubs accrocheuses sont là dans un but : être accrocheuses. Parce que la réalité est bien différente, on ne trouve pas le bonheur (ou sa mission de vie, ou un salaire super élevé, ou on ne dépasse pas un évènement traumatisant etc…) en un claquement de doigts. On ne change pas en un claquement de doigts. Il faut des déclics. Des prises des consciences. Et surtout, surtout l’envie de changer, d’améliorer des domaines de sa vie. Ah, et faire des efforts, aussi, évidemment. D’ailleurs, ça me fait penser à la lithothérapie, quand des personnes achètent des pierres et pensent que, du coup, tout va aller mieux, comme par un coup de baguette magique. Ce n’est pas ça. Bien sûr, les pierres apaisent, calment des douleurs, mais pour des changements plus profonds c’est parce qu’il y a quelque chose qui se passe. On ne peut pas acheter une pierre, la mettre dans sa poche (ou la mettre dans un placard) et se dire : « ben ok, c’est bon, je suis parée, ma vie va être merveilleuuuuuuuse ».

C’est quand même un peu plus compliqué que ça.

Ce n’est pas en lisant un livre de pensées positives qu’on va tout de suite penser positivement. D’ailleurs, ce n’est même pas en pensant positivement (si on y arrive direct, comme ça) que tout va s’améliorer. Non. Parce qu’il y a ce qu’on souhaite, et la réalité. La réalité, c’est notre éducation, nos croyances, la société, l’inconscient, les mensonges qu’on se raconte, les autres, la vie. Et puis d’ailleurs, la vie, ce n’est pas d’être heureux tout le temps. Ca, c’est déjà une énorme prise de conscience (qui fera certainement l’objet d’un article, d’ailleurs). Mais avec le développement personnel, on apprend à gérer ces moments difficiles. A les dépasser. A ne pas les subir. Comme le dit Sénèque :

On parle souvent de bonheur, comment le trouver etc, mais une des choses primordiales, c’est d’apprendre à danser sous la pluie, c’est clair. Parce que sinon, on a beau faire tout ce que l’on peut pour se sentir bien, si un évènement nous met à terre et que l’on est pas paré pour y faire face, on risque d’y rester longtemps, à terre.

Dans mon article sur « travailler sur soi », j’ai parlé de ma première thérapie. Je vais vous parler maintenant d’une formation que j’ai acheté, des raisons pour lesquelles je l’ai fait, et surtout pourquoi j’ai tenu à créer ce blog « inspire et crois en toi ».

Je travaille à mon compte depuis 10 ans, en vendant des minéraux sur les marchés. J’adore travailler sur les marchés. Vraiment. Il y a des moments difficiles (ceux où l’on ne travaille pas trop), c’est un monde où il faut se faire sa place, se faire respecter (j’ai vécu des moments épiques comme lorsqu’un démonstrateur a essayé d’allonger son stand et me manger deux mètres de place en prétextant, d’un air supérieur, que « lui, n’était pas là pour s’amuser ». Genre, moi, j’étais là pour passer le temps peut-être…), c’est un métier physique soumis aux intempéries, on se lève tôt, bref… ça n’empêche que j’adore mon job, parce que déjà les pierres sont fascinantes, que je les vends dans le but d’aider les gens, de les reconnecter à eux-même et à la nature, et que sur les marchés, je me sens libre, et encore parce que travailler à mon compte me convient vraiment très bien (je n’ai jamais supporté de travailler pour un patron). Et depuis quelques années aussi, j’écris et je suis publiée. Des romans feel-good, de la romance, et maintenant des livres de bien-être ou de spiritualité. Et ces deux choses là (travailler à mon compte et les livres) sont précieuses à mon coeur car ce sont des rêves que j’ai réalisé. Mais un jour, je me suis fait mordre par deux tiques, et il s’avère que j’ai la maladie de lyme. Et cette maladie me met beaucoup de bâtons dans les roues. Fatigue, migraine, douleurs chroniques, moral en baisse etc… (ça aussi ça fera sûrement l’objet d’un article, il y a tant à dire sur ce sujet). Et donc, à un moment, je me suis vraiment laissée dépasser par le côté négatif de la maladie. A tel point que j’ai tout perdu de vue. Mes rêves, la légèreté, l’humour, la passion, ma spiritualité. Mais comme j’ai un côté guerrière, j’ai décidé que non, la maladie n’allait pas gagner. Et la vie faisant souvent bien les choses, je suis tombée sur une formation qui m’a attirée. Celle de David Laroche, « entrainé pour réussir ». Et elle m’a beaucoup aidée. Cette formation (et la maladie) m’ont permis de me recentrer sur moi, sur ce qui était essentiel pour moi, d’apprendre de nouvelles choses, des choses vraiment utiles, intéressantes mais surtout efficaces, et de continuer à y croire. J’ai revu mes priorités. Mais j’ai encore rechuté. Vraiment bas. La maladie est vraiment tenace, parfois…

C’est notamment avec une énergéticienne/médium que j’ai repris le dessus (merci à elle). J’ai eu un soin énergétique et elle m’a dit ce que mes guides et anges voulaient que je sache. C’était des choses qui sommeillaient en moi, des choses qui me tenaient à coeur de faire mais que la peur, les doutes m’empêchaient de faire. Que ma maladie m’empêchait de faire (du moins, mes croyances liées à cette maladie). Mon intuition me le soufflait pourtant…

Et donc j’ai eu la confirmation que oui, le développement personnel (entre autres), c’est vraiment mon truc. Ça, et l’écriture. Donc voilà pourquoi le blog Inspire et crois en toi. Pour partager ce en quoi je crois, ce qui donne du sens à ma vie, ce qui fonctionne vraiment pour améliorer certains domaines de sa vie si on le désire.

Donc ma vision du développement personnel, c’est qu’il a pour but de nous emmener vers nous-même, de nous révéler, de nous aider à améliorer ce qu’on souhaite, peu importe ce que l’on traverse ou ce qu’on a fait. Il a pour but de nous aider à réaliser nos rêves, de nous aider à nous dépasser pour, enfin, incarner qui nous sommes au plus profond de nous. Parce que lorsqu’on est connecté à la plus belle version de nous même, on est stable, heureux, et on prend soin des autres, du monde animal et de la planète.

Alors bienvenue sur mon blog. Et, avec ou sans ma contribution :